Où acheter / Réparer

Chérie ! J'ai rajeuni le site. PDF Imprimer Envoyer

Ça y est ! Ça y est enfin ! Grâce au travail pharaonique (et bénévole) de Bruno et JJ, Chronomania se paye un lifting complet pour son dixième anniversaire. Une présentation plus claire, une ergonomie simplifiée, un design jovial et épuré, Chronomania nous revient tout frais et tout beau pour de nouvelles aventures horlogères...

Quatre ans ! J'ai du mal à réaliser...

Au commencement de cette affaire, il y avait un petit groupe de chronomaniaques francophones rencontrés sur TimeZone, le club de Paris, la bande des six, des amateurs qui pour certains avaient fait le déplacement depuis la Belgique pour venir dîner et parler de montres.

club
Un moment historique ! Le tout premier dîner horloger, avec, de gauche à droite, Joël de Toulouse, Pierre (qui se consacre depuis à la physique des fluides), Origami, Clément, Ze White Rabbit et ma pomme (avec sa Mark XII)



Il y avait déjà le passionnant Joël de Toulouse, l'irremplaçable Origami, le bouillant Clément (qui ne savait pas encore qu'il ferait carrière dans l'horlogerie), notre précieux White Rabbit (qui ne se savait pas qu'il gagnerait un jour un concours de design avec un dessin de montre)...
Et votre serviteur... Qui ne se doutait pas, même s'il s'en doutait un peu, que tout cela se terminerait, après quelques mois d'une liste de diffusion presque confidentielle, par la création d'un site internet.
Et quel site internet ! Du bricolé maison (avec des vrais bouts de Netscape composer dedans) par un béotien complet, du brut de fonderie, du pur et dur, bientôt redéssiné par le lapin blanc à qui nous devons la première vraie maquette du site. Et, bien sûr, un forum, qui passa rapidement de 400 à 20 000 connexion/jour, et vit rappliquer une ribambelle de chronomaniaques émérites (dont Bruno l'accro du tic-tac et Jojopointcom). De rendez-vous confidentiels, les dîners horlogers se transformèrent en grandes réunions... Et tout ça grâce à la bonne volonté -et à la bonne humeur- de passionnés.

Il a fallu gérer ce succès, en préservant le côté bordélique et chaleureux des débuts du site, l'indépendance farouchement revendiquée, le mélange d'amateurisme et de sérieux qui font l'originalité de Chronomania. Et pour ce faire, nous n'avons pas été trop de trois ! Trois solides webmas, épaulés par une garde rapprochée de contributeurs réguliers et de reportes d'occasionnels venus partager leurs connaissances et leurs enthousiasmes horlogers.
Oh, bien sûr, il y a encore bien des choses à améliorer, à commencer par la fréquence des mise à jour, tributaire de nos emplois du temps toujours très chargés, qui use la patience de nos reporters bénévoles qui attendent parfois très longtemps avant d'avoir leur prose en ligne sur le site. Mais la refonte du site devrait nous permettre d'ici quelques semaines de travailler plus souplement... Enfin, on l'espère...

D'ici là, profitez de la nouvelle maquette pour redécouvrir les trésors cachés de Chronomania.
Bon surf !